Publié le Laisser un commentaire

De l’asservissement émotionnel à la liberté de sentiment

Je suis très heureux de présenter cet atelier avec Amaia Sáenz dans notre école DenenYoga.

De mon intention de réunir ces deux paradigmes que sont le yoga et la Gestalt-thérapie, qui sous certains aspects vont de pair et favorisent l’étude ou l’exploration de soi dans le lien ou la relation ; nous avons créé cet atelier.

Nous l’avons intitulé : de la soumission émotionnelle à la liberté de ressentir.

Pourquoi cet atelier ?

L’une des premières choses que j’ai entendues lorsque j’ai commencé à étudier et à pratiquer le yoga était que les émotions étaient quelque chose comme des perturbations mentales. « Les émotions sont des vrttis ; dans la conscience pure, il n’y a pas d’émotion ».

Certaines approches continuent également à prôner une certaine désensibilisation plutôt que de reconnaître les émotions comme faisant partie de l’expérience humaine.

Aujourd’hui, je me sens plus à l’aise non seulement lorsque je m’autorise à ressentir ce qui émerge, en permettant à l’autre de le ressentir également, mais lorsque j’entends enfin que si les émotions ont besoin de quelque chose, elles ont besoin d’être témoins…..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *